La banque en mouvement

Mobilisation

Dans l'exercice de votre activité, vous souhaitez pouvoir disposer du montant des créances que vous détenez sur vos clients avant leur échéance...l'escompte commercial est fait pour vous.

Une ligne d'escompte vous est consentie, en général pour une durée d'un an, et cette autorisation d'escompte est déterminée dans son montant voire dans sa durée en fonction de votre volume d'activité.

La Banque Edel, par l'opération d'escompte, vous rachète, avant leur échéance, des créances matérialisées par des traites ou des billets à ordre dont votre entreprise est porteuse mais vous restez toutefois garant du paiement.
Si votre poste "clients" est difficilement mobilisable par l'escompte : rentrée tardive d'effets ou créances sur des agents économiques qui ne pratiquent pas leurs règlements par effets de commerce, la Banque Edel peut vous proposer comme alternative la cession de créances professionnelles, dite loi Dailly.

La loi Dailly du 2 janvier 1981 a pour objectif de faciliter le crédit aux entreprises. Le but de la loi est de mettre en place un système de simplification et de modernisation des techniques de transfert de créances. Elle crée en effet un acte de cession ou de nantissement de créances professionnelles qui permet à une entreprise de transférer ses créances à une banque dans des formes simplifiées et en les regroupant sur un seul et même bordereau.

En signant avec la Banque Edel une convention cadre dans laquelle seront définies les conditions de mobilisation, d'utilisation, de recouvrement des créances, le "Dailly" vous permettra ainsi de bénéficier de crédit en contrepartie de la production de factures représentatives de créances sur vos clients ou de créances sur une collectivité publique.